*En famille*

Maman jalouse…

Y en a que pour son papy. Je trouve ça très mignon mais parfois j’avoue que je suis un toupitipeu jalouse.. Je suis rentrée de Paris avec 1h d’avance – moyennant 10 euros pour pouvoir échanger mon billet, merci la SNCF – avec la joie au cœur à l’idée de passer 30 minutes avec mon petit bonhomme avant le dodo et surtout pouvoir profiter de mon moment quotidien préféré : le rituel du coucher (changement de couche, calinous à gogo, enfilage de la gigoteuse, petite histoire, allumage du mobile -monsieur danse en se dandinant pour le faire comprendre qu’il veut le mobile – gros bisous et gros câlins et toujours les mêmes mots en fermant la porte : fais de beaux rêves mon bébé d’amour, je t’aime fort mon trésor- 20 minutes de pur bonheur où plus rien d’autre n’a d’importance). Rien que de l’écrire, ça me donne le sourire. J’adoooore ce moment.

Bref. Je suis donc rentrée toute heureuse et quand j’ai attrapé Monsieur Bébé, il s’est mis à chouiner. Et là bing ! Tout mon enthousiasme est retombé. Et la fatigue aidant j’ai bien cru que j’allais me mettre à pleurer. Et le comble a été atteint quand il s’est débattu et a tendu les bras à son papy pour qu’il le prenne dans ses bras.

Mon père est chez moi depuis jeudi dernier. Ma mère et lui sont plus ou moins en pleine séparation. Je dis plus ou moins parce qu’un coup il se déteste et un coup ils se rabibochent. J’ai un peu de mal à les suivre.

Donc mon père est venu passer quelques jours chez moi pour se changer les idées et profiter de son petit fils. Il habite a 600 km de chez nous donc quand il vient c’est pour plusieurs jours. O joie.

Et chaque fois c’est la même chose. Des le moment où Monsieur Bébé l’aperçoit, il ne veut plus le lâcher. Et maman est jalouse…

Parfois je suis même un peu jalouse de Laura, se puéricultrice de la crèche. Elle adore Monsieur Bébé et il le lui rend bien. Et que je tend les bras en piaffant d’excitation quand j’arrive le matin et que Laura s’approche de moi, et que je lui fais des câlins en posant ma tête sur son épaule, et que je lui envoie des bisous le soir quand je repars avec maman….

Comment ça je suis possessive ? Meuh non.

Heureusement il s’est rattrapé en se bidonnant au moment du coucher quand j’ai fais semblant de boire son biberon d’eau. J’adore quand il rit aux éclats. Ça me fait l’effet d’une grande bouffée de tendresse et d’euphorie mêlée.

Et le reste n’a plus aucune importance..

 

Publicités

Un petit mot doux ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s