*En famille*

Ma famille – épisode 1 : mes parents

Je vous ai déjà parlé de ma famille de cœur, ma troupe- tout du moins certains membres de ma troupe, que je considère comme ma véritable famille. La marraine de Monsieur Bébé, son parrain (civilement bien entendu, officieux pour le moment), sa « tatoune », son tonton « cheveuxman » (la touffe qu’il se trimbale celui là) etc etc.. Toutes ces personnes font partie de ma troupe adorée et font partie intégrante de ma vie, de celle de Monsieur Papa et de celle de Monsieur Bébé. On passe les fêtes de Noël ensemble, on partage les moments les plus importants des vies des uns et des autres, on part en vacances ensemble,… Bref, on a du mal à passer plus d’un mois sans se voir.. Vraiment plus qu’une bande d’amis, des essentiels..

Et par conséquent, ils ont vu Monsieur Bébé naître (au sens figuré hein, ils n’étaient quand même pas dans la salle d’accouchement. Quoi que Monsieur Papa les tenait au courant de chaque étape par texto, donc c’est tout comme) et maintenant ils le voient grandir et assiste à chaque nouvelle étape de sa merveilleuse petite vie.

Et de l’autre côté j’ai une famille « biologique ». Des parents et 3 frères.

Décrire la relation que j’ai avec mes parents relèverait d’une véritable performance. J’ai 30 ans et ça fait 30 que ma relation avec ma mère est extrêmement compliquée. Pour résumé je dirai qu’elle m’a fait énormément de mal (physiquement et moralement) et que j’en ai énormément souffert. Et j’en souffre encore…

Mon père lui est quelqu’un qui ne se bonifie malheureusement pas avec le temps. Nos relations étaient assez conventionnelles jusqu’à mes 20 ans, puis une dépression lui a fait perdre le contrôle de lui même. Et de là nos relations se sont compliquées..

Mes parents ont toujours été le genre de personnes qui font subir leur vie aux autres. Ils se pensent constamment au centre du monde. Et le summum a été atteint lorsque ma mère a décidé sans crier gare de quitter mon père 1 mois après la naissance de Monsieur Bébé. Et là c’estle drame.. Ils ne se sont pas séparés tranquillement sans faire trop de vagues non.. eux ils ont carrément créé un Tsunami dans nos vies. J’ai passé 10 mois à subir les pétages de plombs de ma mère (qui est allée jusqu’à entamer une procédure de justice pour avoir un droit de garde de mon Bébé parce que je lui avais dit que je voulais qu’elle me laisse tranquille pendant mes grandes vacances), ainsi que ceux de mon père qui passait son temps à se soûler puis à m’appeler pour le dire des horreurs sur ma mère. Et j’en passe et des meilleurs… On a passé 10 mois d’enfer. On a hébergé ma mère pendant 3 mois, on a tout fait pour l’aider (alors qu’on avait énormément de difficulté avec Monsieur Bébé qui souffrait beaucoup de son RGO) et elle nous a remercié en nous crachant dessus, en bavant sur nous partout où elle allait et en essayant de prendre le contrôle de notre famille.. Quand elle a trouvé un appartement on a espéré que l’enfer cesse, mais c’est devenu encore pire. Elle s’est sentie exclue de chez nous, donc elle nous a mis la misère. Vraie de vraie. Elle est allée jusqu’à un point que je n’ai même pas la force de raconter ici. Elle a soi disant fini par comprendre qu’elle allait trop loin (forcément vu qu’on avait fini par ne plus la voir du tout et donc elle ne voyait plus Monsieur Bébé, à son grand desespoir) et en quelques temps elle est redevenue douce comme un agneau. Et nous comme des idiots, on a passé l’éponge. Par moment je me dis qu’on va finir par se prendre le retour de manivelle, encore une fois..

Il y a un mois et demi ils ont essayé de recoller les morceaux. Ça a tenu 15 jours et le pétage de plombs a repris. Elle est repartie. Ensuite, il y a 10 jours, mon père a débarqué chez nous et finalement ils ont encore une fois décidé d’essayer de retenter une vie commune. Mon père vit a 600 km de chez moi donc a chaque fois qu’il vient c’est pour plusieurs jours. Ma mère a un appartement près de chez moi, donc elle est toujours dans les parages. Pas facile tous les jours..

Pendant ces 10 mois j’ai moi aussi pété les plombs. Anti dépresseurs et tout le tralala. Je dormais mal, faisais cauchemar sur cauchemar et ne mangeais quasi plus rien. Et surtout je passais mon temps a pleurer. Et je me suis remise à fumer. Sympa comme congé mat. Heureusement la reprise du boulot et de mes diverses activités ont été une vraie thérapie pour moi.

Bon je prends toujours un traitement pour m’aider à « réguler » mais mon médecin commence a envisager de le diminuer.

Une chose est sûre : quoi qu’il se passe dans la vie de mes parents désormais, je ne veux plus y être mêlée. Ils verront leur petit fils régulièrement, ils feront bien entendu partis de sa vie, mais ils ne feront plus partie de la mienne. Ils ont fait beaucoup trop de dégâts. Je n’ai absolument plus confiance en eux.

Mon seul objectif : ne jamais faire subir à mon fils ce qu’ils nous ont fait subir..

Pourquoi je vous raconte tout ça ? Pour que vous sachiez qui je suis et pourquoi. C’est essentiel pour la jeune maman pleine de doute sur l’avenir que je suis. Pleine de peur de devenir comme eux..

N’hésitez pas à témoigner vous aussi si vous le souhaitez ! Mon blog vous est ouvert.

Bien à vous

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Ma famille – épisode 1 : mes parents »

Un petit mot doux ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s