*En famille*

Monsieur Bébé grandit…

… à une vitesse folle !
Depuis quelques jours je m’en rends vraiment compte. Il change à une vitesse incroyable. Ça ne me frappait pas autant jusque là mais depuis peu j’ai la nette impression qu’il nous fait chaque jour de nouvelles choses.

 

balade
Il réagit beaucoup plus. On a vraiment l’impression qu’il comprend ce qu’on lui dit maintenant. Exemple : « tu viens voir maman ? Nan !  »
C’était déjà arrivé mais c’était quand il découvrait ce mot et qu’il l’utilisait à tout bout de champ, juste pour le plaisir de le dire. Mais maintenant quand il me dit « nan ! », il se détourne en rigolant avec son petit air espiègle trop craquant. On voit bien qu’il est conscient qu’il répond par la négative. Et ça le fait marrer. Et dans ces moments là j’ai juste envie de le bouffer de bisous..
Il est de plus en plus coquin. Il joue tranquille, il nous regarde donc on lui fait un grand sourire et là il se met à sourire de toutes ses (8) dents en fronçant le nez comme s’il se moquait de nous.
Il se marre en cavalant à 4 pattes quand il se dirige vers un endroit où il n’a pas le droit d’aller et qu’il m’entend lui dire « crapaud non ! ».
Il se tortille en riant aux éclats quand on le chatouille avec Monsieur Papa. Il rigole même d’avance maintenant, quand on commence à le bizouiller.
Et bonheur des bonheurs, il devient de plus en plus câlin. Lui qui avant nous repoussait quand on voulait le câliner – genre : « heu c’est bon j’ai autre chose à faire là ! » – maintenant il pose sa tête sur notre épaule ou contre notre torse quand on le prend dans nos bras. Et ça c’est indescriptible. Le bonheur à l’état pur.
Le meilleur moment de la journée, c’est quand Monsieur Papa va le chercher dans sa chambre le matin, le ramène dans notre lit et là c’est parti pour les câlins, les bisous et les rigolades.
Monsieur Bébé n’est plus du tout avare de câlins dans ces moments là. Et nous on est aux anges.
On a l’impression que c’est lié au séjour à l’hôpital. Il a commencé les câlins +++ quand il était hospitalisé. Ça l’a sûrement perturbé plus qu’on le pense et il avait besoin d’être proche de nous et rassuré. Et chanceux que nous sommes le réflexe est resté. Des câlins en veux tu en voilà !!
Monsieur Bébé grandit vite, mais chaque étape est merveilleuse et on ne se lasse pas de le regarder évoluer et s’épanouir. On a quand même souvent envie que le temps ralentisse un peu sa course..
Notre plus grand bonheur, c’est lui.

Publicités

Un petit mot doux ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s