*Blabla*

Au secours j’ai 30 ans !

C’est avéré, depuis un peu plus de 3 mois j’ai 30 ans.

J’ai essayé de faire comme si de rien était pour voir s’ils allaient se barrer, mais non, mes 30 ans s’accrochent.

zone 30
Je le sens particulièrement aujourd’hui, en pleine gueule de bois après la soirée très (trop ?) arrosée d’hier. Bière, mojitos, et des tequilas paf qui ont eue raison de moi.. J’ai réussi à ne pas vomir – gardons un peu de dignité que diable – mais la nuit fut hachée et le réveil ultra difficile. Et mon chouchou du jour a été le doliprane.
Je gère l’alcool et je récupère beaucoup moins bien, c’est un fait. La solution : ne plus boire (euh…) ou moins souvent. Je préfère la 2ème alternative. De toute façon j’ai nettement moins l’occasion de faire la grosse bringue, mais au moins quand je la fais je la fais à fond !

Les mois précédents mon 30eme anniversaire, j’ai vraiment cru que la fin du monde arrivait (c’était le cas à quelques jours près d’ailleurs, puisque c’était en décembre) et que je n’arriverai jamais à surmonter ce cap. J’avais le souvenir du jour de mes 26 ans, que j’avais passé à pleurer et à déprimer.
J’appréhendais donc le jour J.
Connaissant mon goût pour les soirées intimistes (mais arrosées – moi alcoolique ? Naaan !) entre amis proches, ma bande de potes (ma famille de cœur dont j’ai parlé dans le billet sur ma troupe) m’ont emmenée en week end au bord de la mer pour fêter ça tranquillement entre nous. Au programme : apéros, bonnes bouffes, délires, jeux, fous rires, balade, resto, apéros et un peu d’apéro aussi..
Bref, mes 30 ans se sont invités en douce et ils ont été plutôt bien accueillis.

Dans les jours qui ont suivis, j’attendais que le gros coup de mou du à la prise de conscience du temps qui passe arrive et finalement toujours rien.
Je me suis même surprise à apprécier d’avoir 30 ans et la vie sympa qui va avec.

J’ai alors fait l’état des lieux :
j’ai un chéri globalement adorable (chiant parfois comme tous les hommes, mais dans l’ensemble je n’ai pas à me plaindre) – qui est aussi un papa merveilleux.
un Bébé d’amour qui me comble de bonheur (les deux conjugués me donnent une vie de famille plus qu’épanouissante).
une petite maison sympa (en location pour le moment, mais il est prévu qu’on achète une maison à nous très bientôt)
tout ce qu’il il nous faut sur le plan matériel (sauf le van dont je rêve pour nos voyages en familles, mais ça finira par arriver. Et en attendant on a Marcelin et Marceline)
une bande d’amis extraordinaire avec qui on partage tous les moments les plus importants de notre vie.
un boulot qui me passionne (même si des fois je me pose un milliard de questions et que j’ai envie de tout plaquer, en attendant travailler en cohérence avec mes valeurs et mon engagement c’est ma came !)
mon homme réalise son projet d’entreprise et ça commence à bien marcher (il vient de signer un contrat important avec un constructeur, yes !)
il a envie d’un petit deuz, donc y à plus qu’à ! (On va quand même sûrement attendre encore un an)
j’ai encore pas trop mal la ligne (si on ignore la cellulite)
je m’éclate à exercer ma passion du chant et de la danse sur scène avec ma troupe
je me sens bien, tout simplement

Moi qui ai passé les trois quarts de ma vie à me plaindre et à avoir l’impression d’enchaîner les galères – ce qui a été le cas pendants quelques temps – aujourd’hui je me surprends à me dire que ma vie n’est pas trop mal et que je me sens épanouie.
Et oui. Je me sens épanouie. Incroyable mais vrai.
Même s’il y a des zones d’ombre, la majorité de ma vie est baignée de lumière. Alors que demander de plus ?

Bref, j’ai 30 ans et c’est chouette !

Publicités

6 réflexions au sujet de « Au secours j’ai 30 ans ! »

  1. 30 ans? Petite jeunette! 🙂 Moi je vais sur mes 32, t’imagine, bientôt 35, pour glisser lentement mais sûrement vers les 40… Moi flippée? Pas du tout 😉 Tout ça pour dire que je comprends bien parce que pour moi aussi les 30 ans étaient un cap que j’appréhendais (d’ailleurs j’avais aussi fait un article à l’époque) et comme toi quand je fais le bilan je n’ai pas à me plaindre (sauf côté boulot, mais j’y travaille). Bon ben comme on a pas le choix: Vive la trentaine!! 🙂

Un petit mot doux ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s