*En famille*

Parfois j’aimerai être une petite souris pour le regarder vivre..

(ou une mouche plutôt parce qu’une souris dans une crèche c’est plutôt dégueu)

…quand il est loin de moi, à la crèche. Quand je ne suis pas là pour l’observer, répondre à ses demandes, le câliner, partager un éclat de rire.

parc

J’aimerai me cacher dans un petit coin et passer ma journée à l’observer.
Le regarder jouer, rire, s’amuser avec ses copains de la crèche.

Parce qu’il y passe quand même 9h par jour dans cette creche. Et en 9h il doit s’en passer des choses !
Même si j’ai un résumé de la journée chaque soir par la puéricultrice, j’aimerais pouvoir observer les détails. Tous ces petits détails qui me font fondre.

Observer sa façon de se comporter avec les autres enfants. Voir s’il est à l’aise et épanoui dans le groupe. S’il a confiance en lui et qu’il ose aller vers les autres. S’il ne reste pas en retrait.

J’aimerai voir chaque détail, chaque moment, chaque expression.

Le regarder jouer un long moment, puis se reposer quelques minutes en se faisant câliner par la puéricultrice.

J’aimerai le voir pendant les repas, assis comme un grand à table sur sa petite chaise. Le voir piquer des morceaux dans l’assiette du copain. Le regarder réclamer un autre fruit, parce que monsieur Bébé d’amour est très gourmand.

Puis le voir à la sieste dans le dortoir. L’écouter babiller avec les copains et se blottir dans son doudou pour s’endormir. Voir chaque trait de son visage se détendre pendant qu’il se laisse glisser dans le sommeil.

J’aimerai le voir sur la table de change, les fesses à l’air, mort de rire pendant que la puèr lui met de la crème (parce qu’apparemment il n’y a qu’à la maison qu’il se débat pendant le change).

J’aimerai l’observer vivre sans moi, comme un vrai petit individu à part entière, jusqu’au moment où il me verra entrer dans la pièce et suspendra son jeu pour courir se blottir dans mes bras.

Et savourer encore et encore ce moment de bonheur intense que j’attends toute la journée avec impatience.

ombre

Petit détail qui a son importance : ce jour là je portais un pantalon bouffant ! (ouais je t’ai entendu te dire : « han mais elle a grossi ! »)

Publicités

9 réflexions au sujet de « Parfois j’aimerai être une petite souris pour le regarder vivre.. »

  1. ça serait bien, ça, de pouvoir les regarder, quand on veut.

    Quand je vais chercher ma puce à l’école, je me cache derrière les autres parents pendant qu’elle joue encore dans la cour, car j’adore l’espionner…

Un petit mot doux ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s