*Engagements*

Amitié aveugle ?

Depuis plusieurs jours je suis triste.
Je suis triste parce que les relations humaines sont parfois à géométrie variable. J’en prends conscience à mes dépends.

Je ne suis pas l’amie idéale je le reconnais.
Je passe parfois du temps sans prendre de nouvelle. Je me laisse porter par le boulot, les journées chargées, les week ends de flemme,… et je laisse le temps filer.
Parfois je me vexe pour une bêtise ou je me fâche pour un détail.
Mais je suis dévouée et loyale (et j’ai le poil brillant. Nan j’deconne). En tout cas je fais de mon mieux.

J’ai le sens du collectif. J’aime quand les gens s’entraident, se soutiennent et se valorisent les uns les autres. J’ai du mal avec les personnalités individualistes et intolérantes. J’ai besoin d’empathie et de considération. Les jugements à l’emporte pièce me rendent dingue.
Bref, je suis entière, que ce soit dans mes relations interpersonnelles ou dans la vie en générale. Au point parfois d’être intransigeante et de manquer de tolérance (oui je suis compliquée je sais). Je suis intolérante avec les intolérants (gné ? Mais keskeldi ?).

Ces derniers temps mon sens du collectif a été mis à mal.
Mes relations interpersonnelles aussi.
Je suis consciente que la vie n’est pas linéaire. Les gens changent. Ils sont conditionnés par leur environnement et leurs expériences.
Il arrive parfois qu’on prennent des chemins différents.
Et je ne fais pas toujours preuve de compréhension. J’en suis consciente.
Mais je ne sais pas faire autrement (et en ai je envie ?).
Je suis aveuglément mes valeurs et mes principes de vie. Je suis incapable d’en faire abstraction. J’ai besoin d’être raccord avec mes amis sur les fondamentaux. Droite ou gauche, finalement peu importe tant que l’individu est considéré et respecté. Qu’il reste au centre des préoccupations, en tout égalité, quel que soit son sexe, sa religion, sa couleur de peau ou son statut social.

Oui mes valeurs humanistes sont importantes et essentielles à mes yeux. Elles nourrissent mon métier et mes passions. Je ne suis absolument pas capable de les ignorer.

Je fais donc mon mea culpa.
Je suis ainsi, je suis moi. Et sur ce point là au moins, j’ai pris la décision de m’assumer et d’être un tout petit peu fière de moi.

20131011-194746.jpg

Publicités

10 réflexions au sujet de « Amitié aveugle ? »

Un petit mot doux ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s