*En famille*

Parents (im)parfaits et fiers de l’être #19mois

Un peu d’honnêteté ça fait pas de mal parfois. Alors oui je l’avoue, on est pas des parents parfaits. Loin de là même.
J’ai parlé ici des principes sur lesquels je me suis assise depuis l’arrivée de Monsieur Bébé. Parfois c’est même pire que ça. Haaaaaan la mauvaise mère !!!

On a déjà utilisé le chantage : « mon chat, si tu arrête de chouiner maman te donne un gâteau« . Les gâteaux ça marche toujours avec Monsieur Bébé. Avec ça on peut quasiment tout obtenir de lui.

On a déjà cédé à ses caprices. Il hurle, il pleure, il râle, ça nous gonfle donc on cède. Il râle pour avoir mon iPhone alors que je lui ai dit non plusieurs fois ? Ça me fatigue, je cède. Autant te dire que derrière c’est pas la peine de nous plaindre s’il enchaîne les caprices.

J’ai déjà fait semblant de ne pas l’entendre se réveiller quand j’ai envie de grappiller encore quelques minutes de dodo. Soit pour tenter qu’il se rendorme, soit pour que son père se lève. Je me lève que quand il s’énerve pour de bon et que ses cris m’empêchent de me rendormir.

J’ai déjà fait un bib à la place d’un repas parce que j’avais la flemme de lui faire à manger. Avec des gâteaux en prime. Bon j’avais une excuse il était malade et quand il est malade il préfère les bibs. Mais j’avoue que ça m’a bien arrangé.

Je me suis déjà imaginé le balancer par la fenêtre une fois où il me poussait vraiment à bout. J’ai culpabilisé tout de suite. Mais quand même ça m’a défoulée. (C’est bon pas la peine d’appeler la police, je ne l’aurai jamais fait).

J’ai déjà simulé une méga migraine pour pouvoir rester affalée dans le canapé et que ça soit Monsieur Papa qui gère les changements de couche, les repas et les jeux. Et j’ai même pas honte.

J’ai déjà sauté 2 soirs de bain de suite. Cause méga grosse flemme. M’en fout il sent toujours bon mon Bébé.

On a déjà utilisé le système goinfrage-de-gâteaux-et-de-pain-en-voiture-pour-qu’il-arrête-de-hurler. Et ça marche à chaque fois ! Autant te dire qu’on utilise ce système à quasi chaque long trajet en voiture. Avant chaque voyage on fait le plein de gâteaux et de pain. Vive l’équilibre alimentaire !

J’ai déjà eu (souvent) l’impression d’être la pire mère du monde.
Puis finalement quand je le vois heureux, souriant, plein de vie et d’énergie, je me dis que ce n’est pas si grave. Que l’essentiel est là : on est une famille imparfaite mais heureuse..

papafou

bbàcroquer

Publicités

15 réflexions au sujet de « Parents (im)parfaits et fiers de l’être #19mois »

  1. Ici c’est la même chose. J’essaye toujours de ne pas céder, mais ma fille à un caractère d’enfer, je te jure c’est si dure, je cède donc … Et puis ma Maman cédé aussi avec moi et je n’ai pas fini gangster.

  2. Je me suis bien reconnue dans ton article 🙂 que le parent qui n’a jamais eu envie de voir si son enfant pouvait voler nous jette le premier biberon! Et en même temps on les aime tellement. Se laver trop souvent c’est pas bon pour la peau et le manque de sucre fait risquer l’hypoglycémie 😉 Bisous super Maman

  3. Oh tiens on a la même vie en fait? Bon par contre les bibs je peux oublier, même malade ou pour de l’eau mini refuse d’en prendre (il ne reste que celui du matin!)….pourtant en effet parfois ça m’arrangerait!
    C’est bien ton article en tous cas c’est déculpabilisant! Merci!

Un petit mot doux ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s