*En famille*

J’ai testé pour vous : la fin du monde à la maison

Bon en vrai c’était juste un gros rhume partagé par Monsieur Bébé ET Monsieur mon chéri. Mais c’était tout comme.

malade

Autant Monsieur Bébé supporte relativement bien les rhumes et reste plutôt cool (si on met de côté les crises à chaque lavage de nez), autant son père frôle la mort à chaque éternuement et traîne son corps comme s’il avait le poids du monde sur ses épaules. Et en prime il est désagréable et relou.
Tu vois de quoi je veux parler ?

Cas pratique

La gestion du rhume par Monsieur Bébé :
– nez qui coule que j’essuie 2735 fois par jour
– lavage de nez (attention, crise !)
– un peu ronchonchon quand même
– dort beaucoup (c’est le côté sympa du truc)
– tousse un peu
– garde le sourire
– peut dégénérer en crise d’asthme et donc je suis attentive ++++

La gestion du même rhume par Monsieur mon chéri :
– nez qui coule (celui là je l’essuie pas heureusement il se débrouille. Quoique..) + plaintes
– proposition de ma part de lui mettre des gouttes dans le nez : refus (je dirai même renvoie sur les roses) + plaintes
– tousse + plaintes, plaintes et re plaintes (« je vais mourir » avec un râle d’agonie)
– dans l’incapacité de quoi que ce soit (non chérie je ne peux pas t’aider à ranger les courses je suis trop mal) + plaintes
– quand je lui dis que je ne suis pas très en forme non plus : « ça n’a rien à voir. Moi je suis vraiment très mal. Toi t’as juste un petit rhume de rien du tout » + plaintes
– des demandes relous : « chérie tu peux me ramener a boire s’il te plait (+ petit toussotement pour prouver qu’il est malade et que ça l’empêche de se lever) »; « chérie ? – oui ? – viens voir s’il te plait – oui ? – je me sens mal tu sais (du ton de celui qui voit sa dernière heure arriver) » + plaintes
plaintes plaintes plaintes et re plaintes

Je t’assure je n’exagère pas. C’est que du vécu.
Quand chéri me dit « j’ai la gorge qui picote et le nez qui commence à couler« , je n’ai qu’une envie c’est de prendre fiston dans mes bras et de hurler FUYOOOONS !!!!

Petits conseils pour gérer l’homme malade :
– se tenir à l’écart au maximum. Loin loin loin.
– ne JAMAIS lui dire « mais c’est rien mon chéri, c’est juste un rhume« . JAMAIS ! Il t’en voudra à vie et te considérera comme la femme la plus indigne qui soit
– compatir si tu en as le courage
– t’armer de patience
– éviter de rire quand il lâche un râle d’agonie
– se tenir à l’écart encore et toujours.

Bref, mon mec a eu un rhume.
J’imagine même pas comment ça sera quand Monsieur Bébé s’y mettra.

photo

Publicités

21 réflexions au sujet de « J’ai testé pour vous : la fin du monde à la maison »

  1. Hahahaha….en anglais, on dit « Man flu », rhume de mec, pour parler de leur l’état de décrépitude avancée dés qu’ils ont le moindre rhume. Symptômes: une forte dose d’auto apitoiement, une humeur de chien, un gros sens de l’exagération!

  2. Le fameux « aaaaaaaaaaaaah ça va pas j’en peux plus » mais « non non non je ne mets aucune goutte dans mon nez », oui, oui, je connais aussi !!!

      1. anh nan mais trop! Impossible de lui faire mettre le moindre sérum phy ou spray nasal….mais par contre pour râler que son nez le gêne là aucun problème….

  3. Franchement, j’ai retrouvé l’homme malade dans ton article… Et j’adore!! (quand il est en pleine forme…)
    sauf que lui, il mets de la crème que sa maman lui donne!! le truc qui pue a 3kms

  4. Bah heureusement le mien n’est pas souvent malade….car ça donne à peu près ça aussi…la solution que j’ai fini par adopter dans ce cas : je l’envoie se « reposer » sur sa console. Bizarrement là je l’entends moins se plaindre 😉

  5. Ha les hommes dès qu’ils sont un peu malade ce sont tous les :mêmes ils disent qu’ils vont mourir. Mais nous même avec 40 °C de fièvre on fait le ménage et le repas. Le jour où je suis rentrée chez moi après ma greffe de rein je n’étais encore pas très en forme hein tu peux l’imaginer. Chérie m’a demandé ce que j’avais prévu de faire à manger ce soir là !

      1. Oui mais je suis faaaaaaaaaaaaaaaiiiiiiiiible ! Une autre fois ( avant ma greffe ) j’avais fais une crise de colique néphrétique le Jeudi et le Dimanche matin il m’a quand même envoyé chercher les croissants parce que c’était mon tour alors que j’avais mal de partout !

Un petit mot doux ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s