*En famille*

Hôpital versus Clinique

enceinte

Pendant ma grossesse j’ai longuement réfléchi à l’endroit où j’accoucherai. J’ai mis plusieurs mois (pas plus de 9 je vous rassure) à me décider.

Deux options s’offraient à moi : la clinique ou l’hôpital (qui est un CHU : centre hospitalier universitaire, donc rempli d’internes et d’étudiants).
La privé ou le public. Le payant ou le gratuit. Le petit plus de confort ou l’égalité des soins pour tous. Le personnel vieillissant mais fiable ou le personnel jeune et étudiant.

J’ai longuement pesé le pour et le contre.

Déjà, de part les valeurs (égalité, accès pour tous à l’éducation et aux soins etc), je penchais davantage pour l’hôpital.
Ensuite la clinique de chez moi traîne la réputation de favoriser les épisio et les césariennes au moindre souci, alors que le CHU a la réputation de ne pas anticiper les épisio et de faire les césariennes vraiment en dernier recours. Le CHU a aussi la réputation d’être pro allaitement, là où la clinique ne l’est pas du tout et met le Bébé au bib à la première difficulté.

Enfin, argument essentiel, en cas de problème pour le bébé à la clinique, il aurait fallu le transférer en néonat à l’hopital SANS MOI !

Paf ! CHU 2 – clinique 0

On continue.
Un argument penchait quand même très fortement en faveur de la clinique : la chambre simple. J’avais une forte angoisse de la chambre double et vu qu’au CHU il y en a (même si tu dis que tu veux une simple tu n’es pas sûre de l’avoir) et qu’à la clinique non, mon choix commençait à basculer légèrement à cette étape de ma réflexion.

Ensuite, j’avais peur du côté universitaire du CHU. C’est à dire des étudiants partout (habituellement j’aime bien ça mais là j’allais pas être au summum du glamour donc…). Pas trop envie de me faire faire tripoter le col de l’utérus par un bataillon d’étudiants, ni d’avoir un défilé permanent dans ma chambre.

Donc là on en était à 2 partout. Mal barrée pour me décider quoi.

Ce qui m’a décidée c’est une écho.
Une écho en urgence suite à des saignements bizarres. Avec chéri on a filé aux urgences de la clinique, plus proche de chez nous que le CHU. Je te raconte même pas l’accueil. Je me suis faite engueulée par la gynéco que j’avais dérangée pendant sa pause clope. Elle a clôturé la visite pas un « et évitez de revenir pour rien ». Ok.

CHU 18374674839198337 – clinique 2

Le choix était donc fait : on accoucherait au CHU (oui chéri a accouché avec moi selon lui. Les douleurs en moins quoi).

Résultat du battle :

Accès aux soins, valeurs bla bla bla ok !
Pas d’épisio non plus. Ouais j’ai de la chance (hein Maman Floutch ?)
Une aide précieuse pour le démarrage de l’allaitement qui s’est révélé galère. Les puéricultrices se sont montrées encourageantes et rassurantes.

Mais les côtés négatifs que j’appréhendais se sont confirmés.

1) des étudiants partout : élèves sages femmes, élèves gynéco, élève remplissage de soi disant bain chaud en fait à 25 degrés.. Etc
En soi ça ne me gêne pas de permettre à des étudiants d’apprendre (quoi que dans ces moments là on a pas vraiment envie qu’ils apprennent sur NOTRE corps. Mais bon faut bien qu’ils apprennent, donc…).
Ce qui me gêne c’est quand ils font des conneries.
Illustration :
Bébé avait la tête coincée dans mon bassin donc le gynéco a du utiliser la ventouse pour l’aider. C’est donc l’élève qui a commencé la manip (au CHU là où y a un pro, y a un voir plusieurs élèves derrière). Jusque là pas de problème pour moi. Jusqu’au moment où l’élève à raté sa manip, lâché la ventouse et que j’ai senti Bébé remonter d’un coup avec un gros POC.
J’ai vu mon homme changer de couleur et le gynéco a repris la manip illico presto (et mon homme ne l’a plus lâché des yeux).

2) j’ai eu une saloperie de ${*{%~%{<]*]! de chambre double. Le drame pour moi.
Ça parait idiot mais ça m’a vraiment pourri les premiers moments avec mon Bébé et mon chéri. Pas d’intimité, on se sentait obligé de faire un minimum de bruit, c’était vraiment relou. J’aurai préféré sauter sur mon lit à poil moi (ah bon après un accouchement on fait pas ça ?).
J’étais même super mal quand Bébé pleurait la nuit. Ce qui m’a d’ailleurs amenée à lui flanquer une tétine dans la bouche des la 2ème nuit pour qu’il fasse le moins de bruit possible. Nan mais j’te jure !

3) le changement permanent de personnel.
Ça ce n’était pas super facile non plus. Les gens qui changent tout le temps ça limite niveau repère.
Alors qu’en clinique c’est toujours les mêmes personnes qu’on voit. Moins de monde c’est clair.

Le coup de la chambre double m’a fait regretter le choix du CHU. Si je pouvais être sûre d’avoir une chambre seule pour mon prochain, je re signe sans problème au CHU. Surtout qu’ils ont ouvert depuis une salle d’accouchement « nature », moins médicalisée et tout ce qu’il faut pour un accouchement le plus naturel possible. Ça me botterait bien (quoi ça veut dire pas de péridurale ? Ouais bah alors on oublie !).

Je garde quand même un merveilleux souvenir de mon accouchement et des premiers moments en famille. Même si je n’avais qu’une hâte : qu’on rentre tous les 3 chez nous.

pieds

Publicités

11 réflexions au sujet de « Hôpital versus Clinique »

  1. Tiens, c’est une question que je ne me suis pas posé du tout. Tout près de chez moi, il y a une clinique,et je t’avouerai que je plannais tellement à dix mille pieds quand j’étais enceinte, que j’ai même pas cherché à comprendre, j’ai favorisé la clinique. Dans l’ensemble, ça c’est bien passé, un super accueil à 5H du mat’, des aides soignants à l’écoute, un gynéco de garde pas trop en retard, une césa et 1 chambre simple ;), après pour l’allaitement on a été plutôt proche, avec de bons conseils. J’ai pas vraiment de truc à leur reprocher en fait, mais bon après ça dépend, ça se trouve y’a des nanas qui ont mal vécu leur séjour la bas ^^

  2. Je n’ai pas pu avoir cette reflexion, notre clinique a fermé son service maternité il y a environ 10 ans, donc chez nous plus le choix, c’est hôpital, et dommage car pas très bien accueilli ici.

  3. très bien cet article et puis le fait que chéri est accouché avec toi, j’ai explosé de rire!! je l’ai imaginé quoi 😉 moi j’ai testé les deux clinique pr M et CHU pr L ben….. pas tellement de différences en fait! bisous ma cherie!

  4. En Angleterre, c’est un peu différent, c’est le public qui se traîne une réputation épouvantable. Et tu ne te retrouves pas dans une chambre double, mais une chambrée de 6 séparées par un rideau. Alors, privé direct! Sauf pour bébé 5, mon obstétricien à fait un malaise cardiaque( il va bien maintenant), deux jours avant la césarienne, et je me suis retrouvée en public. Ils n’aiment pas du tout les patientes privées, et ils me l’ont bien montraient!

  5. Nous on a eu de la chance : chambre simple dès retour de l’accouchement en CHU moyennant finance (mais pris en charge par la mutuelle). Le reste c’était que du bonheur, ils prenaient même un peu soin des papas 🙂 CHU sans hésiter pour moi pour N°2.

  6. J’avais été suivie en clinique mais je suis partie au CHU, niveau 3 à la fin. Pour le séjour, on m’a trouvée en une demi-journée une chambre simple: césarienne + jumeaux ils ont trouvé vite fait ^^
    Je ne l’ai pas quittée pendant 4 jours, j’étais vachement bien. Par contre, l’étudiante qui m’a enlevé les points l’a tellement bien fait que je suis repartie avec une cicatrice ouverte et 15 jours de soins infirmiers :/

  7. Ici j’ai testé chu pour une urgence car saignements à abondants au 6eme mois. Le défilé des étudiantes m’a calmé net. Bien sûr qu’il faut apprendre mais j’ai eu 6 étudiantes différentes à qui il a fallu expliquer a chaque fois les choses… Nous avons opté pour la clinique où l’accouchement catastrophique a eu lieu. Donc au final…

  8. Moi j’habite juste en face d’un hôpital donc je ne me suis pas posée la question, en plus il a super réputation. Par contre c’est un hôpital militaire donc j’avais un peu peur du « mais non vous avez pas mal! », ça n’a pas du tout été comme ça heureusement, ma douleur a été super bien prise en charge. En revanche c’est un hôpital d’instruction, pas d’étudiants pour ma Louloute mais pour Poupette c’est un étudiant qui m’a posé la péri (heureusement je ne le savais pas!) et une élève puéricultrice m’a demandé si elle pouvait assisté et j’ai accepté. Mes accouchements sont tellement cools je pouvais pas lui dire non ;))
    En ce qui nous concerne on est bien décidés à ne pas déménager tant qu’on risque d’avoir d’autres enfants, je ne veux accoucher que là 🙂 (d’autant que je n’ai pas eu de supers échos des cliniques alentours)

  9. Moi je suis comme toi pour des raisons d’idéologie je choisi plutôt l’hôpital. Les soins gratuits pour tous c’est très bien. Cependant moi qui suis souvent hospitalisé et je peux donc témoignée qu’à l’hôpital souvent on est pas bien ! Les chambres doubles moi ça ne me dérange pas plus que ça. Par contre à l’hôpital les infirmières et aides soignantes st tellement stréssées par leur montagne de travail qu’elles en deviennent inhumaines avec les patients. Aujourd’hui sur 10 infirmières seules une est gentille ! Souvent elles ont le melon elles pensent connaitre mieux ton corps que toi parce qu’elles st infirmières. Elles veulent tjs me poser les perfusions sur la main car mes veines se voient mieux à cet endroit là seulement moi je sais que les veines de ma main pètent à la moindre piqure mais elles pensent tjs mieux savoir faire que leurs collègues ! Pour avoir été deux trois fois hospitalisée en clinique j’ai vu la différence il y a une écoute un respect que je ne trouve plus dans les services d’hôpital. Evidemment dans les cliniques ils ont intérêts à fidéliser les patients puisqu’ils st payés à l’acte ! Donc si j’avais le choix j’accoucherais en clinique mais vu mes pbs de santé il me faut un service très médicalisés dc ce sera forcément l’hôpital. Je pensais que dans les services de maternité dans les hôpitaux il y avait plus d’humanité mais je m’aperçois en lisant les différents témoignages de maman que pas du tout. Ca fait peur !

Un petit mot doux ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s