*En famille*·*Engagements*

Le jardinage en permaculture comme apprentissage de la nature

Je t’ai parlé de ma nouvelle activité professionnelle (enfin, elle deviendra professionnelle un jour, pour le moment elle n’en est qu’au stade de création).  Je travaille sur la création d’un « tiers lieu » baptisé la K7, un lieu de vie qui croise des activités culturelles, associatives, artistiques et environnementales. Et crois moi je kiffe la vibes (attention anglicisme) !

Cette semaine c’était la 1ère semaine des vacances d’hiver. Mon fiston devait aller chez sa grand mère mais suite à quelques imprévus il n’a pas pu y aller.

Et cette semaine c’était aussi le lancement d’un des projets les plus importants de mon tiers lieu, les jardins potagers partagés.

Il était prévu de lundi à samedi que nous passions nos journées à délimiter nos parcelles, décaisser, retourner la terre, récupérer des déchets verts et bruns, aménager les allées,… (ouais moi aussi ya plein de mots la dedans que je ne connaissais pas ya 10 jours..) Gros programme ! Pour qqun comme moi qui fait crever des cactus (true story, j’en ai fait crever 2… no comment.) c’est un véritable challenge !

Au départ je voulais inscrire mon fiston au centre aéré pour qu’il puisse s’amuser et qu’il ne passe pas la semaine à tourner en rond à la K7 pendant que j’y galèrerais travaillerais. Et puis je me suis dit que j’allais l’emmener avec moi une journée, pour tester et voir si l’activité jardin lui plaisait. C’est un lieu qu’il connait bien puisqu’il y a déjà passé de nombreuses heures mais là c’était des journées complètes (10h – 18h au minimum) donc j’avais peur qu’il trouve le temps long.

Et au final je me demande même pourquoi j’ai hésité.

Il a passé une semaine géniale !

Il a participé à toutes les activités : creusage, tamisage de la terre (alors là il est carrément pro ! ^^), tri des pierres, aménagement des allées en mosaïque avec les pierres déterrées, ramassage des feuilles et des branches,…

Il a également pu apprendre ce qu’est la permaculture. C’est qqchose que je connaissais de façon assez vague et après cette semaine d’initiation on en a appris beaucoup !

Il a compris que les différentes matières (déchets verts : feuillages, herbe coupées, branchages secs / déchets bruns : feuilles mortes, branches pourries, pailles) empilées en « lasagnes », c’est à dire en couches alternant déchets verts et bruns, permettront après 2 mois environ d’obtenir un terreau naturel, écologique et durable. La base de la permaculture.

« La permaculture est une méthode globale qui vise à concevoir des systèmes (par exemple des habitats humains et des systèmes agricoles mais cela peut être appliqué à n’importe quel système) en s’inspirant de l’écologie naturelle (biomimétisme) et de la tradition. Elle n’est pas une méthode figée mais un « mode d’action » qui devra prendre en considération la bio-diversité de chaque écosystème. Elle ambitionne une production agricole durable, très économe en énergie (autant en ce qui concerne le carburant que le travail manuel et mécanique) et respectueuse des êtres vivants et de leurs relations réciproques, tout en laissant à la nature « sauvage » le plus de place possible. » (source Wikipédia) [Ne me remercie pas c’est cadeau]

J’ai vu mon fiston les yeux écarquillés quand on lui a expliqué qu’on ferait pousser ici les légumes qui nous nourriront, notamment ses sacro saintes tomates de l’été (jusque là il pensait que les légumes poussaient sur le comptoir de Leclerc). Il m’a ensuite dit que nos légumes seront les meilleurs du monde parce que c’est nous qui jardinons et qui les faisons pousser « avec amour » 🙂 Il a tout compris !

Il a adoré participer à ce projet et on a veillé à lui en faire comprendre le sens. Il ne s’agit pas seulement de faire pousser des légumes pour les manger, mais bien de participer à la protection de la nature, d’apprendre à aimer la terre et à en prendre soin, à faire ces choses là ensemble et à s’ouvrir aux autres.

Cette semaine j’ai vu mon fiston discuter avec des gens qu’il ne connaissait que depuis quelques minutes, lui qui d’habitude peut se montrer sauvage. Je l’ai regardé s’émerveiller devant l’explication d’un de mes camarades de l’association sur le fait que les vers de terre sont nos amis parce qu’ils contribuent à aérer la terre et à faire des meilleurs légumes. J’ai adoré le voir vêtu de son « manteau de jardinage » et de ses bottes, une pelle à la main, en expliquant aux jardiniers en herbe qu’il faut tamiser la terre molle et pas celle encore dure ! ^^

Et moi je suis maintenant sûre d’une chose : apprendre aux enfant à jardiner en permaculture, c’est les initier au respect de la planète et de l’environnement. C’est leur faire comprendre que la façon de se nourrir, en respectant l’Homme et la nature est la meilleure des choses. C’est une activité incroyablement ludique et saine !

Et le mieux c’est que c’est accessible et faisable partout : un carré potager dans le jardin, une jardinière sur le balcon, même juste un pot de fleur dans la cuisine 🙂

En tout cas j’espère vraiment que c’est qqchose qui se développera partout, notamment en milieu urbain, surtout avec la création massive de jardins potagers urbains partagés.

Je n’hésiterai plus maintenant à emmener mon fiston travailler avec à moi à la mise en place de nos jardins partagés voir même d’autres projets de ce tiers lieu. Et on adaptera même certaines activités aux enfants avec une parcelle rien que pour eux (une parcelle pédagogique) et des ateliers d’écoconstruction : création d’hotels à insectes, mini potagers verticaux, nichoirs à oiseaux,…

130e8329fdb0dc7f7597e2f024c2891b occupant_maisoncabane-a-oiseaux-nichoir-en-bois-forme-maison-ave

Il pourront même participer à la création du poulailler ! (j’ai haaaaaaate ! Ouais j’ai 5 ans)

Une vraie ferme urbaine va naître ! Quoi de mieux que de conjuguer la vie citadine aux joies de la campagne ? Moi en tout cas j’adore ! Et mon fiston aussi ! Et je suis tellement fière et heureuse qu’il grandisse dans un tel lieu..

Si tu veux suivre les aventures de la K7, n’hésite pas à faire un tour sur la page Facebook ou sur le blog que j’anime avec bonheur : lak7poitiersblog.wordpress.com

C’est pas le bonheur ça ?? 🙂

Et voilà une partie du travail accompli :

16939347_1642199989130804_2796066391871509351_n 16830916_1638906016126868_946345209998050008_n

Publicités

Un petit mot doux ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s