*En famille*

Lui apprendre le positif pour s’épanouir #5ans

J’ai un caractère de merde pas simple. C’est même un euphémisme. Je râle beaucoup, je me plains souvent, je soupire, je dis des gros mots (surtout en voiture), je m’énerve pour des raisons toutes pourries, je suis impatiente,… (je vends du rêve la non ?). Bref, je pense que je suis une personne normale mais avec un caractère bien trempée et surtout à fleur de peau. Je ne fais jamais semblant, pour la bonne raison que je n’y arrive pas et que tout se lit sur mon visage. Donc quand je suis soulée ça se voit quoi !

Bref. Tout ça pour dire que souvent je m’en veux de trop râler et surtout de trop souvent m’énerver après mon fiston pour de mauvaises raisons. Parce que c’est clair que de m’emporter chaque fois que je suis un peu soulée ça ne sert pas à grand chose. Sur le moment je ne calcule pas trop mais après coup je culpabilise toujours et je me dis qu’à force il ne me fera plus confiance. J’essaye d’en parler à l’amoureux aussi qui a parfois beaucoup de mal à se montrer patient..

C’est vrai que 5 ans c’est pas l’âge facile. D’autant plus qu’on a vraiment un mini-ado à la maison. Il répond, il provoque, il a tendance à parler sur un ton d’ado insolent et c’est le roi des caprices ! (Si si à 5 ans on fait des caprices, et des caprices de ouf même !!) Alors parfois ce n’est pas simple et dans les pires moments il me prend l’envie de l’encastrer dans le mur (ce que je ne fais évidemment pas, je n’ai même jamais mis une fessée donc ne panique pas).

Je suis consciente de mon caractère explosif, de celui de l’amoureux aussi et je sais bien que les chats ne font pas des chiens. Ou l’inverse. Bref tu m’as comprise. Et ce qui me plait le moins dans tout ça c’est mon pessimisme. Et pourtant je travaille dessus ! Je t’avais même parlé de mes efforts de décompression il y a quelques temps. Et je n’ai pas envie de transmettre cette vision du verre constamment à moitié vide à mon fiston. Donc je travaille dessus pour moi, mais aussi pour lui.

J’ai mis donc quelques petits moments privilégiés en place :

  • je prends le temps de vraiment discuter avec lui. A 5 ans c’est une vraie pipelette. Il adore parler de tout et de rien du matin au soir, un vrai moulin à paroles ! Donc je profite de moments de tête à tête, notamment quand je l’emmène à l’école et que je vais le chercher à pieds. Durant ces 10 petites minutes on discute, on exprime à voix haute ce que l’on voit, on joue aux devinettes, on se parle de nos petits secrets, bref on parle de plein de choses et c’est vraiment un chouette moment rien qu’à nous. Alors que quand je l’emmène en voiture je suis moins détendue, je râle après les autres voitures, etc… A pieds c’est le pied ! 🙂
  • On ne mange pas toujours à table en famille parce que parfois il mange un peu avant 19h et nous adultes n’avons pas forcément envie de manger à cette heure là (bouuuuuuh pas bien !). Mais je me mets quand même à table avec lui et plutôt que de focaliser sur ce qu’il mange, s’il se tient bien ou pas, je me focalise sur ce qu’il a à me raconter et aux questions qu’il me pose.
  • Je pose mon téléphone ! Je suis accro à mon smartphone (sans blaaaaague) et j’ai du mal à le lâcher. Parfois mon fiston râle parce que je suis scotchée sur mon tel au lieu d’écouter ce qu’il me dit. Alors que bon je le vois 2h le soir après l’école donc je pourrais faire un effort merde ! Donc quand je suis avec lui le soir à jouer ou à discuter, je pose mon tel, ou en tout cas j’essaye de le faire au maximum, et je scotche à nouveau dessus quand il est couché. J’essaye de faire descotcher l’amoureux aussi mais là c’est un peu plus compliqué..
  • Au lieu de lui crier dessus quand il fait une comédie ou une colère, j’essaye de garder mon calme et de lui dire qu’il a le droit d’exprimer ses émotions mais qu’on ne doit pas se dire de méchancetés. Il est encore trop petit pour avoir la maîtrise de ses émotions donc je ne lui impose pas de se calmer dans la minute, mais j’essaye de lui montrer qu’il peut me faire confiance et qu’un gros calin à maman ou papa calme mieux qu’un roulage par terre avec hurlements. Bon évidemment ça je n’y arrive pas toujours. Le plus souvent ça fini en cris et je le menace de le punir (j’aime pas çaaaa), mais j’y travaille !
  • On a créé un petit rituel du soir qu’on adore tous les 2 : après l’histoire du soir et au moment du gros câlin de bonne nuit, on se raconte 2 petites choses vécues/entendues/racontées/vues qu’on a aimé dans la journée. Il adore ça et quand parfois j’oublie ce moment il me rappelle pour réparer l’oubli (comme ce soir par exemple). C’est vraiment un moment de complicité et d’échange. Et ça termine la journée sur une note positive, ce que je trouve vraiment super pour lui comme pour moi. Quoi de mieux que de se coucher en se remémorant les petits bonheurs du jour ? Par exemple aujourd’hui il a adoré aller à pieds à l’école avec moi et faire les ateliers dans la classe. Et moi j’ai adoré l’emmener à pieds à l’école et buller dans le canapé avec lui en rentrant de l’école 🙂

Toutes ces choses j’essaye de les faire avec lui dans la bonne humeur et en tirant le maximum de positif dans ce qu’on se dit, ce qu’on voit, ce qu’on fait.

Essayer de lui apprendre que la vie est une succession de petits bonheurs dont il faut profiter à fond. Et tant qu’on y est on s’applique le même traitement à soi même !

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Lui apprendre le positif pour s’épanouir #5ans »

  1. Chouette article, plein d’humanité.
    j’essaie aussi de moins râler pour tout et rien et d’emmener l’homme à faire de même et à garder son calme (surtout). Pour le pessimisme par contre, c’est un peu plus dur il faut bien l’avouer car plus je vois et j’entends de choses; plus j’ai du mal à trouver le bon dans ce monde…Mais néanmoins, comme tu le dis, ce sont les petits bonheurs qui forment le bonheur 🙂
    Bonne continuation.

Un petit mot doux ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s