*Développement personnel*·*Prendre soin de soi et de la nature*

Mes lubies et frénésies : la vie au naturel #2

Il y a quelques temps je t’ai parlé de mes envies de revenir à un mode de vie plus naturel, notamment concernant mes produits de soin et de beauté. J’ai commencé petit à petit et depuis quelques temps ça devient une vraie préoccupation, voir même une passion (une passion moa ??? Aurais je des passions ?? Des millions de passions ??).

Je m’intéresse au retour au naturel sur tout un tas de sujet. Et comme d’hab je m’éparpille. Groumpf. En même temps je ne sais pas faire autrement et ça me nourrit, donc pourquoi s’arrêter hein ?

Depuis quelques temps je lis pas mal de chose sur l’aromathérapie, notamment  comme soin beauté/santé et traitement contre les bobos du corps et de l’âme. Je deviens de plus en plus réfractaire aux médicaments classiques, j’ai toujours eu du mal à prendre rdv chez le médecin, que ce soit pour un rhume ou une grosse bronchite. Soit j’attends que ça passe, soit je me fais des tisanes aux plantes qui ont la réputation de soulager les maux, et je me gave de miel quand j’ai trop mal à la gorge.

Une amie m’a parlé des huiles essentielles il y a quelques mois notamment pour mes problèmes de peaux (je t’avais parlé de ma crème de soin pour la nuit : mélange d’huile de noisette et d’huiles essentielles de lavande et de tea tree. Et bien c’est génial pour les boutonneuses de mon âge… #17ansforever).

Vu les chouettes résultats, j’ai eu envie de creuser un peu plus le sujet et j’ai découvert l’incroyable richesse des champs d’action des huiles essentielles, associées ou non à des huiles végétales et/ou florales (hydrolats).

J’ai d’ailleurs trouvé ma bible 🙂

J’essaye d’apprendre les bases de l’aromathérapie pour ne pas faire n’importe quoi et ne pas juste suivre bêtement tout ce que je trouve sur internet. Cette bible m’aide beaucoup et j’envisage même de compléter avec une formation à distance (quand je te dis que je suis au taquet…).

J’ai 2 formations en tête en ce moment : une sur l’aromathérapie et une sur la sophrologie/relaxation/méditation. Ces 2 aspects sont à mon sens complémentaires et permettent à chacun de revenir à des outils plus naturels pour se sentir mieux au sens global du terme. Tout ça m’a tellement apporté dans les moments les plus compliqués de ma vie, que je ne peux que souhaiter de continuer à l’exercer tout en aidant d’autres personnes à découvrir ces disciplines trop peu ou mal connues.

Cela me vient aussi notamment du fait que j’essaye de m’écouter un maximum ces derniers temps. Ecouter mon corps, mon instinct, mon inconscient. Me reconnecter à mes émotions sans chercher à les étouffer mais plutôt les gérer en les transformant en énergie positive. La méditation guidée et l’hypnose m’ont beaucoup aidée dans cette étape.

C’est sûr que le fait d’arrêter de travailler – en tout cas de façon salariée – me permet de prendre le temps de faire tout ça. ça permet d’ailleurs de se rendre compte que le tourbillon de la vie n’aide pas vraiment à prendre soin de soi ni à prendre le temps de panser ses plaies.

Je suis en dépression depuis quelques années. J’ai toujours eu une tendance à la mélancolie et aux montagnes russes émotionnelles (un jour je suis euphorique et le lendemain abattue. Le pied quoi) et ça s’est décuplé quand j’ai coupé les ponts avec ma mère. Après ça j’ai sombré totalement. Donc j’ai pris des antidépresseurs. J’en prends toujours. Et je n’en peux plus de changer tous les 6 mois de traitement parce qu’il ne fait plus effet et que je replonge. Donc j’ai décidé d’essayer autre chose en parallèle.

Et je pense que la méditation, la relaxation et les soins aux huiles essentielles m’ont beaucoup plus apporté que les centaines de petits cachets que j’ai pu ingérer depuis toutes ces années. Je crois que j’ai toujours choisi la solution de facilité : aller chez la psy, lui raconter mon état en quelques minutes et repartir avec une ordonnance pour essayer de voir la vie plus rose. Mais au final ça reste éphémère, en tout cas me concernant.

Et en lisant pas mal de choses à droite à gauche j’ai aussi pris conscience que certains problèmes pouvaient venir des hormones que je prends sous forme de pilule contraceptive depuis mon adolescence (naguère, jadis, toussa toussa). Je prends la Diane 35 et elle fait pas mal polémique celle là. Mais voilà elle règle mes problèmes d’acné (souviens j’ai toujours 17 ans !) donc je n’ai jamais voulu l’arrêter, sauf bien sur quand j’étais enceinte et durant l’allaitement. Sauf qu’aujourd’hui en m’écoutant un peu mieux je me rends compte qu’elle pourrait être la cause de pas mal de maux : prise de poids (ça c’est sur de chez sur puisque rien que quand je l’ai commencée j’ai pris 8 kilos et pareil après la grossesse quand je l’ai recommencée j’ai grossi direct. Groumpf encore), baisse de la libido (ça aussi je le sens..) et état dépressif. Donc j’ai décidé de l’arrêter et de me faire poser un stérilet en cuivre (toutes mes excuses si t’es en train de manger).

Fini les hormones, tchao bye ! Je veux retrouver mon corps (et mes boutons.. pitié nooooooooooon !!!).

Tout ça me trotte pas mal dans la tête et de toute façon je ne serai pas satisfaite tant que je n’aurai pas essayé.

Alors zou aussitôt dit aussitôt fait – bon j’ai quand même bien réfléchi hein ! – j’ai pris rdv avec mon doc et je me débarrasse de cette f****g pilule par remboursée (groumpf +++) et je me protège des bébés de façon gratuite (car remboursée) et naturelle.

Je te ferai un topo dans quelques mois pour te raconter les changements (mais si t’en rêve avoue !).

Quant aux formations, je me lance dès que possible. Parce que oui, m’occuper de la création d’un tiers lieu et présider l’association, c’est pas assez pour moi, je veux aussi diversifier mes activités de chômeuse 😉

Si t’as des témoignages n’hésite pas, je suis preneuse ! 🙂

Publicités

3 réflexions au sujet de « Mes lubies et frénésies : la vie au naturel #2 »

  1. Tout comme toi, je me suis lancée dans l’aromathérapie car j’en ai découvert les bienfaits malgré mon scepticisme de départ! Je ne pourrais plus m’en passer.
    Concernant la pilule, ça peut clairement être la cause de pas mal de maux malheureusement.
    Bon courage à toi.

    1. Si tu as des recettes sympas je suis preneuse ! Je débute mais j’adore ça !
      Oui la pilule est un poison et je m’en rends compte que maintenant, après 15 ans d’empoisonnement 😉

Un petit mot doux ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s